La présidente de la Commission, Ursula von der Leyen, a reconnu que le marché de l’électricité de l’UE “ne fonctionne plus” et a déclaré qu’il devait s’adapter “à la nouvelle réalité des SER dominants”.